Le seul forum francophone 100% réservé à la préparation des Minis
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CharteCharte  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez
 

 Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Phil242
1071
Phil242

Nombre de messages : 751
Age : 45
Ville : Le Touvet
Date d'inscription : 23/05/2013

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyDim 19 Juil 2015 - 20:45

Ça je ne suis pas fan. Peut-être que ça fini par marcher, mais j'ai l'impression que le coté bidouille risque de créer plus d'embrouille que d'en solutionner ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimaniacalpin.fr
trumpet
1071
trumpet

Nombre de messages : 632
Age : 43
Ville : Lyon
Date d'inscription : 08/08/2007

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyDim 19 Juil 2015 - 20:46

Donc il y en a qui pensent qu'en Chine même les électrons sont différents... c'est intéressant.
Merci pour le tuyau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil242
1071
Phil242

Nombre de messages : 751
Age : 45
Ville : Le Touvet
Date d'inscription : 23/05/2013

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyDim 19 Juil 2015 - 20:47

Mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimaniacalpin.fr
Nop
Maître casse couille
Nop

Nombre de messages : 7630
Age : 39
Ville : Lansargues
Date d'inscription : 23/11/2005

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyLun 20 Juil 2015 - 6:54

la finition des produits pour le marché chinois n'est pas la même , pour avoir eu entre les mains un fluke 117 "chinois" et "européen" , c'est pas pareil ! pour le chinois , j'en avai acheté 3 , sur les 3 un avait la lamelle pour les piles trop tordu donc pas de contact , en la détordant un peu , elle a pété net ! , bon , un peu de bidouillage apres ca marchait , sur l'europeen , juste les cordons n'ont rien a voir niveau souplesse , et praticité !

nop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trumpet
1071
trumpet

Nombre de messages : 632
Age : 43
Ville : Lyon
Date d'inscription : 08/08/2007

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyLun 20 Juil 2015 - 20:37

Tu veux dire que les chinois se vendent de la merde entre eux ? Moi qui pensait qu'ils ne la fabriquaient que pour nous l'envoyer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil242
1071
Phil242

Nombre de messages : 751
Age : 45
Ville : Le Touvet
Date d'inscription : 23/05/2013

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyLun 20 Juil 2015 - 20:50

J'ai un pote de pote qui vécu un moment là bas et qui nous a débriefé sur la question : ce que l'on appelle chez nous communément "de la merde Chinoise" est le plus haut de gamme jamais pensé à comparé des produits Chinois pour le marché intérieur Chinois.

Ca fou les jetons hein ? Mr. Green

Dites vous simplement que l'on a pas encore touché le fond avec nos pièces genuine Chinoise Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimaniacalpin.fr
Fefeu52
Gros con en chef
Gros con en chef
Fefeu52

Nombre de messages : 12319
Age : 36
Ville : Liffol Le Petit 52
Date d'inscription : 07/08/2005

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMer 22 Juil 2015 - 8:07

J'ai un peu de mal à suivre le sujet mais pour la "merde chinoise", ils fabriquent ce qu'on leur demande en fonction du prix imposé. Si on leur donne plus, ils font mieux, et si on leur donne encore plus, ils savent faire bien.

_________________
« La vitesse n’a jamais tué personne. L’arrêt brutal, c’est ça qui fait mal. » Jeremy Clarkson.
www.mini52.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mini52.com
Phil242
1071
Phil242

Nombre de messages : 751
Age : 45
Ville : Le Touvet
Date d'inscription : 23/05/2013

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMer 22 Juil 2015 - 9:08

Fefeu52 a écrit:
J'ai un peu de mal à suivre le sujet mais pour la "merde chinoise", ils fabriquent ce qu'on leur demande en fonction du prix imposé. Si on leur donne plus, ils font mieux, et si on leur donne encore plus, ils savent faire bien.

Oui, ça je suis bien d'accord. Mais avant de discuter avec ce gars qui a vécu un bon moment là-bas, je ne savais pas comment ça se passait pour les produits fabriqués en Chine à destination du marché Chinois. C'est l'ouverture à l'hyper-consommation, avoir le tout confort etc. mais alors avec des produits horribles, c'est un truc du malade. Ceci pour dire qu'on a encore de la marge (vers le bas Rolling Eyes) avec ce que l'on appelle communément ici "la pire merde Chinoise".

Bon, fini le HS; retour au protocole Rover Exclamation

Donc, hier j'ai reçu une interface FTDI TTL-232R-5V-WE, exactement celle que le gars du site dont Valant1 a pointé l'adresse utilise pour simuler le protocole. Malheureusement ça ne marche pas mieux et c'est exactement comme avec tout le reste : je choppe bien le signal IN mais le OUT du calculo, il ne voit rien.

J'ai donc bien une différence précisément là, que je ne pourrais expliquer que lorsque l'oscillo qu'Antoine m'a posté sera connecté à tout ça Cool. Enfin, j'espère !

La suite bientôt, c'est l'oscillo est dans les mains du facteur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimaniacalpin.fr
Nop
Maître casse couille
Nop

Nombre de messages : 7630
Age : 39
Ville : Lansargues
Date d'inscription : 23/11/2005

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMer 22 Juil 2015 - 11:19

j'ai la flemme de tout relire , mais : y'a quoi dans ta valise comme circuit pour recevoir l'info ?

nop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil242
1071
Phil242

Nombre de messages : 751
Age : 45
Ville : Le Touvet
Date d'inscription : 23/05/2013

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMer 22 Juil 2015 - 11:56

Ça j'ai pas la réponse mais ce site là montre quelques trucs :
http://alum.wpi.edu/~colinb/sykes_acr.html

Mais malheureusement, à part "a couple other ICs to do input signal processing and line inverting" et "a transistor switch for the TTL-level serial port output" on n'en apprend pas plus. Ce qui fait que l'on sait pas comment la valise se démerde de ce problème.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimaniacalpin.fr
Nop
Maître casse couille
Nop

Nombre de messages : 7630
Age : 39
Ville : Lansargues
Date d'inscription : 23/11/2005

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMer 22 Juil 2015 - 20:36

et pourquoi tu démontes pas ce que tu as sous le coude pour voir directement ?

nop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil242
1071
Phil242

Nombre de messages : 751
Age : 45
Ville : Le Touvet
Date d'inscription : 23/05/2013

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMer 22 Juil 2015 - 22:46

Bien disons que je vais tomber sur un truc forcément plus sophistiqué que ce dont on a besoin sur nos Mini.
Je pencherais sur un ADC pour l'entrée et un DAC en sortie qui permet de faire totalement ce que tu veux. Ou même pire, du multiplexage de plusieurs CI avec des capacités différentes comme des UART, buffers A/DC etc. dans le but d'être prêt à tout type de signaux. C'est évoqué dans le site d'ailleurs, sans que le gars ne soit sure de lui (et si lui n'est pas sire, je pars d'encore plus loin ...).

L'affichage du signal à l'oscillo durant une période de fonctionnement sera laaaargement suffisant pour comprendre ce qu'il se passe. Et je ne risque pas de péter l'outil de diag Sykes qui coute quand même un petit saladier ...

Vu ce qu'Antoine à posté, même sans la valise et ce que j'ai pu observer avec mon vieux oscillo, ça va finir avec avec un abaisseur de tension cette histoire. Une supposition qui a 90% de chance de se vérifier.


En fait dans ce genre de sport (le reverse) il faut tjrs avoir une idée à tester et la creuser. Tant que l'on n'a pas les réponses à toutes les intégrations, qu'on a encore des trucs à essayer etc. on avance quand même. C'est au moment ou il n'y a plus rien à essayer que c'est foutu et que l'on reste sur place puis lâche l'affaire. Je n'en suis encore pas là, le post-it des trucs à tester est encore garnis Mr. Green

Ce soir je n'ai pas mon ordi de "bricolage", j'ai du le laisser au taf mouliner un truc, alors ça a été repos. Mais l'oscillo arrive bientôt et ce suspenses insoutenable va bientôt avoir son dénouement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimaniacalpin.fr
totinus
1275
totinus

Nombre de messages : 1565
Age : 39
Ville : Montmirail (51)
Date d'inscription : 06/11/2006

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyJeu 23 Juil 2015 - 13:12

Phil242 a écrit:
ça va finir avec avec un abaisseur de tension
Une pile 1,5v en serie quoi...
Ou si tu es joueur un AO en comparateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil242
1071
Phil242

Nombre de messages : 751
Age : 45
Ville : Le Touvet
Date d'inscription : 23/05/2013

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyJeu 23 Juil 2015 - 13:35

totinus a écrit:
Phil242 a écrit:
ça va finir avec avec un abaisseur de tension
Une pile 1,5v en serie quoi...
Ou si tu es joueur un AO en comparateur.

J'avais pas relevé le coup de la pile que tu suggérais plus haut, mais non, quand on a du 0V sur la ligne, c'est pas le top, ça ferait une tension inverse sur la pinoche en entrée.

En gros, je pense avoir 3 états sur le IN, 0V, 3.8V, 4.9V et seulement 2 à 3.8V et 4,9V sur le OUT. Et ça doit finir avec du 0V et du 4.9V car le 3.8V doit correspondre à l'état bas (à priori).
Ça sera un simple transistor et deux résistances par ligne et ça ira bien ;-) Et au pire avec un AO en comparateur oui voir même un buffer non-inverseur qui permet de trigguer le signal au delà des 2V de la norme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimaniacalpin.fr
Phil242
1071
Phil242

Nombre de messages : 751
Age : 45
Ville : Le Touvet
Date d'inscription : 23/05/2013

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyDim 26 Juil 2015 - 23:19

Un peu nouvelles fraiches sur le sujet.

Antoine m'a donc posté un oscillo, grand merci à lui. Ça permet de lever le doute sur le fait que les signaux sont bien pourris de chez pourris :

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 20150710

Le premier c'est ce que sort le lecteur Sykes. Il est pas joli-joli ce TTL là  Mad
Le deuxième signal n'est pas bien affiché, mais ça montre uniquement des états 3.8V <-> 4.8V sans jamais passer par 0V. Pas top top non plus ...

En attendant l'oscillo j'en avais profité pour contacter le gars du site que Valant1 a pointé. Il me confirme donc la présence de ces signaux à la con mais dans un seul cas : lors de l'utilisation du Rover POD 3 sur le lecteur générique Sykes Pickavant. Et bien sure, quel POD je possède ... le numéro 3 !

Lui n'a pas trouvé de solution, sauf à commander et utiliser un Rover POD 1 d'un vieux lecteur en l'adaptant sur le lecteur qu'il avait (ce que je suppose, car les générations de matos qu'il ma communiquée ne sont pas les mêmes). Il a donc fait le reverse avec celui-là car il ne devait pas avoir de quoi faire l'acquisition avec des signaux aussi dénormalisés, tout comme moi.


Bon, donc maintenant que j'ai la confirmation que j'ai la scoumoune et que le prochain problème sera certainement une arrivée d’extraterrestres, je vais réfléchir à comment je vais dealer avec tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimaniacalpin.fr
Basilic
1275
Basilic

Nombre de messages : 1935
Age : 38
Ville : Troyes
Date d'inscription : 05/08/2005

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMar 28 Juil 2015 - 18:38

Pourquoi ne pas utilisé un truc "lourd" (j'enttend surdimensionner en fonction mais léger en hardware) pour faire ta conversion genre un clone d'arduino nano a 6€ avec lequel tu pourra faire de la conversion en prenant des entrée analogique et une sortie numérique (voir tu traite tous a l'intérieur de l'arduino)

_________________
The Warrior Meter, le seul logiciel Gratuit de mesure de puissance dédié à la mini sur: http://thewarriormeter.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil242
1071
Phil242

Nombre de messages : 751
Age : 45
Ville : Le Touvet
Date d'inscription : 23/05/2013

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMar 28 Juil 2015 - 22:17

Basilic a écrit:
Pourquoi ne pas utilisé un truc "lourd" (j'enttend surdimensionner en fonction mais léger en hardware) pour faire ta conversion genre un clone d'arduino nano a 6€ avec lequel tu pourra faire de la conversion en prenant des entrée analogique et une sortie numérique (voir tu traite tous a l'intérieur de l'arduino)

Ce genre de chose fait parti des "trucs" dont je parlais ci-dessus quand je décrivais la listes des choses à tester avant de déclarer forfait.

L'idée est très bonne en terme d'analyse du "signal" avec la technique d'utiliser un CAN pour repasser en numérique et la renvoyer a un ordi.

Après il y a les gouts et couleurs. Perso je ne suis pas trop fan des Arduino, trop minimalistes, je préfère les Raspberry PI. Tu vas me dire que je compare une tondeuse a un sèche cheveux et tu as raison Laughing.
Pour avoir le bénéfice des deux mondes, il existe une board très bien conçue, la BBB : http://beagleboard.org/BLACK . Pour faire simple, tu as un CPU ARM avec 4 giga pour installer un OS libre comme Debian et ce CPU principal est secondé par 2 unités temps réelles qui pédalent à pas moins de 200MHZ avec accès direct aux I/O. Ces 2 unités, comparables au principe de l'Arduino mais à une vitesse démesurée s'appelle les PRU et discutent en direct avec le CPU principale et lui refile des datas si besoin. A ma connaisse pour un  prix modique comme ça il n'existe rien de comparable. 200MHZ te donne 5ns par instruction, y compris les instructions de sauts, et te permet donc de gérer des signaux de 20ns de large et voir même 10ns dans des cas particuliers. Plus qu'il n'en faut pour le bus Rover Wink.

Toi qui doit être dans le domaine, tu devrais y jeter un oeil (voir 2 pirat), cette board est un sacré atout.

J'ai justement commandée une BBB au début du projet de reverse en me disant que si je m'en sortais pas pour le sniff des signaux je passerais la dessus. Normalement elle ne devrait pas sortir de l'étagère, j'ai pas mal de nouveau, le temps de mettre en forme et je vous poste ça. Mais ce soir j'ai forcé sur le digeo alors c'est I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimaniacalpin.fr
totinus
1275
totinus

Nombre de messages : 1565
Age : 39
Ville : Montmirail (51)
Date d'inscription : 06/11/2006

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMar 28 Juil 2015 - 22:38

C'est pas assez réactif un arduino.
Et bonjour le post traitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Basilic
1275
Basilic

Nombre de messages : 1935
Age : 38
Ville : Troyes
Date d'inscription : 05/08/2005

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMer 29 Juil 2015 - 6:17

Pas assez réactif... on parle d'analysé les signaux d'un calculateur pas des transcription codé de la NSA

D'après les signaux qu'on voix le truc doit communiqué a 2kHz max l'arduino suffira l'argement pour faire une mise en forme des signaux. L'arduino à 16Mhz traite 16MIPS c'est largement suffisant (enfin pour peux que le code soit pas écrit comme un goret)

Bref c'est une idée comme une autre(PIC utilisé un atmel direct et faire ça board), je citais l'arduino car tu peux trouvé une carte prete a l'emploi CAN et PIO pour 6€ on est loin du prix d'un Raspberry qui n'a pas de CAN en natif pareil pour le BBB donc si tu veux faire ton petit jouet ça va te couté cher la conversion CAN en temps de cycle (pire encore avec une programmation haut niveau et un compilateur qui n'optimisera pas les instructions car c'est pas necessaire avec un CPU pareil)

@totinus je parle bien de sniffer les signaux pas forcement de les traiter en live (bien que je doute que la boite magic qui date des année 90 soit plus performante qu'un atmel d'aujourd'hui)

_________________
The Warrior Meter, le seul logiciel Gratuit de mesure de puissance dédié à la mini sur: http://thewarriormeter.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil242
1071
Phil242

Nombre de messages : 751
Age : 45
Ville : Le Touvet
Date d'inscription : 23/05/2013

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMer 29 Juil 2015 - 8:24

+1

L'arduino ne fait que de la mise en forme et jamais de traitement, ou alors du basique de chez basique.

Pour monitorer un signal à 9600 bauds, un arduino 8MHZ bien programmé à un facteur de 50 de sureté ! On est larrrrrge.


Mais comme je le disais plus haut, la BBB (ou autre) est démesurée pour acquérir un signal série standard (à un décalage prêt de voltage de signal par vraiment à la norme). Ce qui me pénalise le plus c'est que je suis une buse en électronique et que je n'ai pas 30000€ de matos pour l'analyse des signaux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimaniacalpin.fr
Basilic
1275
Basilic

Nombre de messages : 1935
Age : 38
Ville : Troyes
Date d'inscription : 05/08/2005

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMer 29 Juil 2015 - 11:54

Par curiosité c'est quoi le calculateur? (model et marque qu'il y a sur les mini?)

_________________
The Warrior Meter, le seul logiciel Gratuit de mesure de puissance dédié à la mini sur: http://thewarriormeter.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil242
1071
Phil242

Nombre de messages : 751
Age : 45
Ville : Le Touvet
Date d'inscription : 23/05/2013

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMer 29 Juil 2015 - 13:08

Sur le bureau c'est un MEMS 1.6 MNE1010xx d'une SPI faisceau seconde génération (1 connecteur). Mais le protocole est le même pour les calculo des SPI de première génération à faisceau 2 connecteurs.

CPU Intel MCS-96 (aussi appelé 8xC196 ou 80196), arrêté depuis des années tellement c'était une daube ! Même pas remplacé, tout bonnement stoppé ...

De tête c'est du design Siemens ce truc là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimaniacalpin.fr
Phil242
1071
Phil242

Nombre de messages : 751
Age : 45
Ville : Le Touvet
Date d'inscription : 23/05/2013

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMer 29 Juil 2015 - 13:16

Tiens, on vient de me pointer ça : http://memsdiag.blogspot.fr/2015/01/memsdiag-what-is-memsdiag-memsdiag-is.html

Comme d'hab, projet business, pas dans l'idée de libérer le protocole mais de faire une version Android à 10€ du soft ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimaniacalpin.fr
Basilic
1275
Basilic

Nombre de messages : 1935
Age : 38
Ville : Troyes
Date d'inscription : 05/08/2005

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMer 29 Juil 2015 - 15:33


_________________
The Warrior Meter, le seul logiciel Gratuit de mesure de puissance dédié à la mini sur: http://thewarriormeter.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil242
1071
Phil242

Nombre de messages : 751
Age : 45
Ville : Le Touvet
Date d'inscription : 23/05/2013

Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover   Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover - Page 3 EmptyMer 29 Juil 2015 - 15:35

Basilic a écrit:
ça t'aidera peux etre:

http://alum.wpi.edu/~colinb/mems_interface.html


Valant1 l'a posté 2 pages avant Mr. Green

Ça va GRANDEMENT aider ! Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.minimaniacalpin.fr
 
Reverse engineering du protocole de diagnostic Rover
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» demande de pret ou aide au diagnostic batterie 36V + chargeur (lyon env)
» Rover
» Diagnostic pour une panne ????
» blocage différentiel sur land rover
» reverse scramble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mini-Racing :: TECHNIQUE :: Injection-
Sauter vers: